Fermer cette fenÍtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

Caractérisation des activités d'observation en mer (AOM) au niveau de la péninsule gaspésienne

 PRÉSENTATION GLOBALE
De façon à pouvoir gérer adéquatement les activités d'observation des mammifères marins au niveau de la péninsule gaspésienne, il est primordial de mieux connaître les espèces présentes dans ce secteur de même que les comportements que les compagnies qui pratiquent des activités d'observation en mer (AOM) adoptent en leur présence. Pour ce faire, des études de caractérisation sont requises. En bref, ces études consistent à placer des observateurs qualifiés à bord des embarcations des compagnies d'observation participantes afin d'y recueillir, de façon systématique et selon des protocoles préétablis, plusieurs types de données. Équipés de jumelles, d'un GPS (global positionning system) et d'une grille de données, les observateurs récoltent des informations sur les espèces de baleines et de phoques, leurs comportements particuliers ainsi que sur l'approche, le nombre et le type d'embarcations observés autour des mammifères marins présents dans un secteur donné.
 
Au Québec, le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM) réalise des projets de caractérisation des AOM dans l'estuaire du Saint-Laurent depuis 1994. En 2006, ce projet s'est étendu en Haute-Gaspésie par une initiative du ROMM afin de caractériser les activités en mer d'une région en aval de l'Estuaire, et ce, dans le souci d'y étendre et d'y compléter les efforts de protection, d'éducation et de conservation des mammifères marins et de leurs habitats. Pour assurer la compatibilité des données, le protocole d'échantillonnage utilisé par le ROMM a été adapté au territoire de la Gaspésie à partir de celui utilisé par le GREMM dans le parc marin du Saguenay - Saint-Laurent. Ainsi, depuis 2006, l'équipe du ROMM réalise chaque année près d'une centaine de sorties en kayak de mer, en plongée sous-marine ainsi qu'en bateaux de croisières tout au long de la saison estivale afin de caractériser les AOM et d'évaluer la portée des mesures de gestion mises en place pour mieux les encadrer. Les données recueillies se révèlent aussi une source d'informations précieuses sur la présence et la distribution des baleines et des phoques qui sillonnent les eaux du secteur de la péninsule gaspésienne.
 
Les principaux partenaires du projet, autres que les prestataires d'AOM et le GREMM, sont le Parc national Forillon, le parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé et le ministère des Pêches et des Océans du Canada pour le secteur de la Gaspésie. Le Programme d'intendance de l'habitat des espèces en péril du gouvernement du Canada est notre principal bailleur de fonds pour ce projet depuis 2006. 
 
Il est à noter que tous les rapports produits dans le cadre de cette étude sont disponibles pour téléchargement ci-bas.
 
 

 
 
 
ANNÉE 2006-2007 (PHASE TERMINÉE)
 
En 2006, ce sont sept compagnies qui ont été échantillonnées dans le cadre de l'étude de caractérisation en Gaspésie. En tout, 90 sorties en mer ont été réalisées du 1er juillet au 15 septembre 2006 en kayak, en plongée sous-marine ainsi qu'en bateaux de croisières. Grâce aux informations recueillies lors du suivi sur le terrain, de diverses interventions et lors d'entrevues avec les intervenants du milieu, nous avons été à même de proposer un plan d'encadrement des AOM de la péninsule gaspésienne. L'objectif du plan est d'encadrer plus adéquatement l'industrie de l'observation en mer dans un souci de développement durable. Il se veut un outil de réflexion et de travail pour quiconque désire participer concrètement à améliorer le partage spatial et temporel de l'habitat marin de la péninsule gaspésienne entre les acteurs de l'industrie de l'observation et les différentes espèces de baleines et de phoques qui sillonnent ses eaux. 
 
 
ANNÉE 2007-2008 (PHASE TERMINÉE)
 
Cette phase représente la poursuite par le ROMM de l'étude des comportements des acteurs de l'industrie de l'observation en mer de la péninsule gaspésienne face aux mammifères marins. La période d'échantillonnage du suivi 2007 s'est étendue sur 11 semaines, soit du 1er juillet au 14 septembre inclusivement. En tout, huit compagnies ont été suivies et 119 sorties en mer sur 150 prévues ont été réalisées et analysées. Lors de la saison 2007, il a été intéressant de constater que certaines fréquentations ou concentrations d'embarcations ont été sensiblement les mêmes qu'en 2006, ce qui confirme le premier portrait des AOM dressé dans la région.
 
 
 
ANNÉE 2008-2009 (PHASE TERMINÉE)
 
Il a s'agit de la troisième année consécutive de l'étude. La période d'échantillonnage du suivi 2008 s'est étendue sur 11 semaines, soit du 1er juillet au 14 septembre inclusivement. En tout, huit compagnies ont été suivies et 83 sorties en mer sur 103 prévues ont été réalisées. En conclusion, il a été intéressant de constater que certaines fréquentations ou concentrations d'embarcations ont été sensiblement les mêmes ou légèrement en baisse en 2008 comparativement à 2006 et 2007, ce qui confirme le portrait des AOM dressé dans la région ces trois dernières années.
 
 
 
ANNÉE 2009-2010 (PHASE TERMINÉE)
 
Au cours de la saison estivale 2009-2010, nous avons poursuivi la quatrième année de suivi de l'étude.  Les données ont été prélevées sur 11 semaines, soit du1er juillet au 13 septembre 2009. En tout, 7 compagnies ont été suivies et 72 sorties sur 98 prévues ont été réalisées. En plus des activités de suivi réalisées au cours des années précédentes, le ROMM a initié cette année un programme de suivi acoustique passif des activités d'observation en mer afin de mesurer l'intensité sonore du trafic maritime à proximité des cétacés observés lors des croisières. Les analyses des données prélevées lors de la saison 2009 sont terminées. Le rapport présentant les résultats est disponible pour téléchargement ci-bas.
 
 
 
ANNÉE 2010-2011 (PHASE TERMINÉE)
 
La saison estivale 2010 a marqué la cinquième année consécutive du suivi. Au cours de la période d'échantillonnage qui a été similaire aux autres années, ce sont 9 compagnies qui ont été suivies, dont deux nouvelles s'étant ajoutées à l'échantillonnage des autres années, soit Avolo Plein Air (kayak de mer) et les Traversiers de l'île (excursion en bateau autour de l'île Bonaventure). En tout, 84 sorties sur 99 prévues ont été réalisées. Des faits particuliers qui ont noté cette année de suivi sont l'observation de tortues luths, de poissons lunes et de requins pèlerins ainsi que la faible fréquentation du secteur par les grands rorquals qui y sont habituellement très présents, soit le rorqual bleu, le rorqual à bosse et le rorqual commun. Les pourvoyeurs ont dû réorienter leurs observations vers le petit rorqual, le marsouin commun et le dauphin à flancs blancs, considérées par ces derniers comme des espèces moins charismatiques pour leur clientèle. Mais où étaient nos rorquals bleus? Pour en apprendre davantage sur les résultats des analyses des données prélevées en 2010, consultez le rapport de l'étude ci-bas.
 
 
 
ANNÉE 2011-2012 (PHASE TERMINÉE)
 
Tout comme au cours des années précédentes, ce sont 9 compagnies qui ont été suivies au cours de la période d'échantillonnage qui s'est étendue du 1er juillet au 15 septembre 2011, soit sur 11 semaines. En tout, ce sont 85 sorties sur 100 prévues qui ont été réalisées. Les principales particularités des observations effectuées dans le secteur de la péninsule gaspésienne en 2011 sont la présence d'une grande quantité de rorquals à bosse, allant parfois jusqu'à 20 individus observés simultanément, qui sont demeurés sur le territoire jusqu'à tard durant la saison. Aussi, un seul individu rorqual bleu a été observé, sans oublier la visite très inhabituelle de bélugas dont la présence a été très médiatisée et suivie par le Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins. De nombreux thons ont également été vus en fin de saison. Le rapport présentant les résultats des analyses de données collectées en 2011 peut être téléchargé ci-bas.
 
 
 
ANNÉE 2012-2013 (PHASE TERMINÉE)
 
La saison estivale 2012 a marqué la 7e saison de suivi du projet de caractérisation des activités d'observation en mer de la péninsule gaspésienne. Ce sont 9 compagnies qui ont été échantillonnées sur une période de 8 semaines, soit du 4 juillet au 23 août 2012 inclusivement. En tout, 73 sorties en mer sur 85 prévues au protocole d'échantillonnage ont été réalisées (85,88 % de l'objectif initial).  La saison d'observation 2012 a été relativement bonne en termes d'observation de cétacés. Les principales particularités observées ont été la présence tôt dans la saison de grands rorquals, qui sont revenus animés le secteur seulement vers la fin juillet, laissant un vide à combler à l'industrie de l'observation au début de la saison estivale. Quelques rorquals à bosse étaient d'ailleurs toujours présents dans le secteur au début du mois d'octobre. Rorquals à bosse et rorquals communs ont été les espèces les plus observées en 2012, avec la présence de quelques individus rorquals bleus. Le clou du spectable a été sans contredit la présence de baleines noires durant presque tout le mois d'août. Quelques poissons-lunes ont également surpris nos observateurs. Le rapport des analyses des données collectées au cours de la saison 2012 est disponible pour téléchargement ci-bas.
 
 
ANNÉE 2013-2014 (PHASE EN COURS)
 
Le suivi de la caractérisation des AOM de la péninsule gaspésienne a été effectué pour une 8e année consécutive au cours de la saison estivale 2013. À peine la saison était-elle entamée que des souffles de grands cétacés étaient observés au large, notamment dans la baie de Gaspé. En tout, ce sont 84 sorties sur 107 prévues qui ont été réalisées à bord des embarcations de neuf compagnies différentes du 1er juillet au 15 septembre dernier. L'été 2013 ne s'est pas particulièrement démarquée des années précédentes en termes d'observations de mammifères marins. En effet, les cétacés ont été éparses sur le territoire, sans noter de grandes concentrations d'individus. Des informations provenant de nos contacts en Nouvelle-Angleterre nous ont informé que les observations ont été plutôt rares dans leur secteur et que très peu de baleines noires ont été observées cet été.
 
Une nouveauté cette année a été un bulletin d'information destiné aux croisiéristes du secteur qui a été édité de manière hebdomadaire tout au long de la saison estivale 2013. Voici les éditions de L'Info-Baleines: en direct de la Gaspésie:
 
 
 
DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER
 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca