Fermer cette fenÍtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

Collecte de connaissances autochtones sur des espèces marines en péril du Saint-Laurent

PRÉSENTATION GLOBALE
La Convention sur la biodiversité biologique (CDB) reconnaît que la collaboration des communautés autochtones est nécessaire au rétablissement d'espèces en péril, que ce soit afin d'augmenter les niveaux de connaissances historiques sur les grandes tendances de la répartition des espèces visées, de leur abondance, de leur comportement saisonnier ou encore de décrire les tendances actuelles de chasse et de pêche, notamment au niveau des prises accidentelles d'espèces en péril dans les engins de pêche. De plus, la CDB reconnaît la nécessité d'impliquer les communautés autochtones dans les actions d'intendance visant le rétablissement d'espèces en péril.
 
Pour ce faire, la participation des communautés autochtones a été sollicitée dans toutes les étapes du projet afin que l'étude se déroule dans le plus profond respect des connaissances acquises au fil du temps par ces communautés. Également, en sensibilisant les autochtones intéressés par ce projet, nous espérons impliquer certaines personnes dans la réalisation d'actions d'intendance et ainsi assurer des retombées intéressantes pour les communautés et pour le rétablissement d'espèces en péril.
 
Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution financière de l'Agence Mamu Innu Kaikusseth (AMIK) et du Fonds autochtone pour le rétablissement des espèces en péril du gouvernement du Canada. Il a été réalisé en étroite collaboration avec l'AMIK et Amphibia-Nature ainsi qu'avec divers collaborateurs dont l'expertise et les connaissances nous ont été d'une aide précieuse.
 
 
ANNÉE 2007-2008 (PROJET TERMINÉ)
 
En 2007-2008, l'AMIK, le ROMM et Amphibia-Nature ont conjointement réalisé un projet de collecte de connaissances autochtones sur diverses espèces marines en péril ou d'intérêt du Saint-Laurent (mammifères marins, poissons et tortue luth). L'étude exploratoire avait pour principal objectif de récolter des informations auprès de collectivités situées aux abords de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent sur les grandes tendances dans la répartition et l'abondance des espèces ciblées, de même que sur les facteurs pouvant affecter les changements observés dans le temps.
 
Pour ce faire, sept communautés innues de la Côte-Nord (Essipit, Pessamit, Uashat mak Mani-Utenam, Ekuanitshit, Nutashkuan, Unamen Shipu et Pakua Shipi) et une communauté micmaque de la Gaspésie (Gespeg) ont été visitées. Les visites se sont déroulées du 4 septembre au 1er novembre 2007 avec l'autorisation préalable des Conseils de bande et des personnes interrogées. Au total, 43 personnes ont été rencontrées avec un minimum de cinq répondants par communauté. Les données ont été récoltées sous forme d'entrevues semi-dirigées. Deux catégories de personnes ont été questionnées, soit les aînés des communautés (55 ans et plus) afin de décrire les changements observés dans le temps et les pêcheurs actifs (entre 18 et 55 ans) pour décrire les problématiques actuelles, De plus, dans le but d'encourager la transmission du savoir autochtone vers les générations futures, les recommandations des autochtones ont été systématiquement récoltées, enregistrées et archivées au sein de chacune des communautés.
 
Par le biais de cette étude, il a été possible de récolter des connaissances passées et actuelles, parfois inédites, pour plusieurs des espèces ciblées qui pourront éventuellement être incorporées en science. Pour accéder aux résultats, veuillez consulter le rapport final ci-bas.
 
 
DOCUMENT À TÉLÉCHARGER:
 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca