Fermer cette fenêtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

Baleine à bec commune
Hyperoodon ampullatus
Northern Bottlenose Whale

  • 1 / 4Cliquer pour agrandir
    Illustration d'une baleine à bec commune.
    2 / 4Cliquer pour agrandir
    Les baleines à bec commune vivent en groupes mixtes pendant la période de reproduction.
    3 / 4Cliquer pour agrandir
    Lorsque la baleine à bec arrive à la surface, le rostre et le melon apparaîtront en même temps et un souffle bruyant se fera entendre.
    4 / 4Cliquer pour agrandir
    La tête bulbeuse de la baleine à bec commun se termine par de longues mâchoires formant un bec.
En voie de disparition
 
Statut :
En voie de disparition pour la population du plateau néo-écossais
 
Longueur :
8 à 10 m.
 
Poids :
3 à 3,5 tonnes.
 
Plongée :
Généralement entre 30 à 40 minutes.
 
Régime alimentaire :
Hareng, calmar et animaux de fond.
 
Maturité sexuelle :
Vers l'âge de 7 à 11 ans, lorsque les femelles atteignent 6,7 m et 7,5 m pour les mâles.
 
Accouplement :
Printemps (avril).
 
Gestation :
12 mois (1 petit à tous les 2 à 3 ans).
 
Mise bas :
Printemps (avril).
 
Longévité :
Environ 40 ans.
 
Comportement :
Grégaire (5 à 15 individus)
 
Identification sur le terrain :
  • Nageoire dorsale pointue et arquée, au 2/3 de la longueur de l'animal.
  • Nageoire caudale sans fente médiane évidente.
  • Montre habituellement la queue en plongeant.
 
La baleine à bec commune est une espèce peu fréquente dans le Saint-Laurent. Une petite population vit au large de la Nouvelle-Écosse et est malheureusement en voie de disparition, principalement à cause de l'exploitation pétrolière et gazière autour de l'île de Sable.
 
Lorsque la baleine à bec commune arrive à la surface, le rostre et le melon apparaîtront en même temps et un souffle bruyant se fera entendre. Sa tête bulbeuse se termine par de longues mâchoires formant un bec. Sa nageoire dorsale est située beaucoup plus vers l'arrière de l'animal. Il n'est pas rare de voir la nageoire caudale de l'animal lorsqu'il sonde. Il existe un dimorphisme sexuel prononcé chez cette espèce ce qui fait que les deux sexes sont faciles à différencier. En effet, les vieux mâles ont une tache blanche sur le front et le mâle adulte a un melon plus prononcé comparativement aux femelles qui possèdent un melon relativement petit. De plus, le mâle est plus gros que la femelle. Finalement, le mâle possède une paire de dents à l'extrémité de la mâchoire inférieure tandis que les femelles ne possèdent pas de dents.
 
La baleine à bec commune est une espèce grégaire. Elle vit en groupes de 5 à 15 individus. On peut toutefois l'observer seule ou en couple. De tempérament plutôt curieux, il arrive que des individus approchent les bateaux qu'ils croisent. Cette curiosité a été exploitée par les baleiniers qui pouvaient la tuer beaucoup plus facilement.
 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca