Fermer cette fenêtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

Marsouin commun (Pourcil)
Phocoena phocoena
Harbour Porpoise, Common Porpoise

  • 1 / 4Cliquer pour agrandir

    Illustration d'un marsouin commun.

    2 / 4Cliquer pour agrandir

    La nageoire dorsale du marsouin commun est triangulaire et elle est située au milieu du dos.

    3 / 4Cliquer pour agrandir

    Le marsouin commun est un cétacé plutôt solitaire. On peut l'observer en couples ou par petits groupes de 5 à 6 individus.

    4 / 4Cliquer pour agrandir

    Sa petitesse, sa couleur foncée et son tempérament timide rendent le marsouin commun difficile à observer.

Préoccupant
 
Statut :
Préoccupant pour la population de l'Atlantique Nord-Ouest
 
Longueur :
En moyenne 1,2 à 2,0 m.
 
Poids :
Entre 45 à 60 kg pouvant atteindre 90 kg.
 
Séquence respiratoire :

En alimentation: peut respirer 4 fois toutes les 10 ou 20 secondes.
 
En déplacement: peut respirer jusqu'à 8 fois de suite à 1 minute d'intervalle.

 
Souffle :
Presque impossible à voir.
 
Plongée :
2 à 6 minutes.
 
Régime alimentaire :
Poissons, calmars, crustacés de fond (4 à 5 kg de nourriture/jour).
 
Maturité sexuelle :

4 ans chez le mâle et à 11 mois chez la femelle.

 
Accouplement :
Juin à août 
 
Gestation :
11 mois 
 
Mise bas :
Mai à juillet
 
Longévité :
10 à 13 ans.
 
Comportement :
Solitaire ou en petits groupes de 5 à 10 individus.
 
Identification sur le terrain :
  • Nageoire dorsale triangulaire, large à la base, au milieu du dos.
  • Très rapide lors de ses apparitions.
  • Peu enclin à faire des cabrioles.
 
Cette espèce est la plus petite des baleines du Saint-Laurent. Les anciens Romains appelaient cette petite baleine le porc-poisson possiblement à cause du son de son souffle. Le nom « marsouin » signifie d'ailleurs cochon de mer.
 
Le marsouin est plus timide que les autres espèces de grosseur comparable. Il s'approche très peu des embarcations et jaillit rarement hors de l'eau. On peut l'observer seul ou en petits groupes d'au plus 10 individus. Parfois, certains groupes peuvent se rassembler en troupeaux de plusieurs centaines d'individus. Les marsouins communs ont des comportements d'entraide. En effet, quand un individu est en difficulté, les autres membres du groupe lui viennent en aide. Plusieurs caractéristiques font qu'il est difficile à observer. Il est petit, très rapide, de couleur foncée, sa nageoire dorsale est petite et son souffle est presque invisible. Lorsqu'il fend la surface de l'eau, il produit très peu de remous et d'éclaboussures. Il a pour habitude de changer fréquemment de direction lorsqu'il nage. L'observation de marsouins communs est à son meilleur lors d'un temps très calme sans vague.
 
Sa petitesse et ses habitudes côtières font de lui un organisme sensible aux prises accidentelles dans les engins de pêche et aux échouages. Le marsouin commun est, depuis 2003, classé comme espèce préoccupante. La taille de la population de marsouins communs du Saint-Laurent est méconnue pour l'instant.
 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca