Fermer cette fenêtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

Phoque annelé (phoque marbré)
Phoca hispida
Ringed Seal

  • 1 / 6Cliquer pour agrandir

    Le phoque annelé n'est pas commun dans l'Atlantique canadien. Il est le plus petit et le plus abondant des phoques qui habitent les eaux de l'Arctique.

    2 / 6Cliquer pour agrandir
    Ce phoque de petite taille ressemble beaucoup au phoque commun. Il a un aspect dodu. Il a une petite tête ronde et courte, des narines disposées en «V» ainsi qu'un cou épais et court. Les traits de son visage sont fins et ses yeux sont grands et rapprochés. Toutefois, son pelage est différent...
    3 / 6Cliquer pour agrandir

    Le phoque annelé a une petite tête ronde et courte. Le visage des mâles est plus foncé en période de reproduction en raison d'une huile à la forte odeur musqué qu'il dégage au niveau de la tête lorsqu'il est actif sexuellement.

    4 / 6Cliquer pour agrandir

    Le phoque annelé est nommé ainsi à cause de la présence d'anneaux gris pâle ou beiges sur le dos de l'individu adulte.

    5 / 6Cliquer pour agrandir

    Le phoque annelé nage habituellement seul ou en petits groupes.

    6 / 6Cliquer pour agrandir

    Voici le gros plan de la fourrure d'un phoque annelé. On y voit bien la présence des anneaux caractéristiques.

Non en péril
 
Statut :
Le phoque annelé a été désigné «non en péril» par le COSEPAC en avril 1989.
 
Longueur :
Le mâle et la femelle ont une longueur approximative de1,2 à 1,4 m (3,9 à 4,6 pi).
 
Poids :
Il a une masse de 50 à 68 kg (110-150 lb). Le mâle peut être un peu plus long que la femelle.
 
Plongée :
Les adultes peuvent plonger jusqu'à 90 m de profondeur au moins. Ils pourraient atteindre 300 m.
 
Durée de la plongée :
La durée maximale des apnées observées sur le terrain chez cette espèce est d'environ 17 à 20 minutes.
 
Régime alimentaire :
Le régime alimentaire du phoque annelé varie selon l'âge de l'individu, la saison et la localisation. Dans l'Arctique canadien et an Alaska, il se nourrit principalement de petits crustacés planctoniques et de poissons.
 
Maturité sexuelle :
Les femelles sont sexuellement matures à partir de l'âge de 5 ou 6 ans. Les mâles sont quant à eux matures en moyenne à l'âge de 7 ans.
 
Accouplement :
Les femelles peuvent être fécondées environ 1 mois après la mise bas (de la mi-avril à la fin mai).
 
Gestation :
La durée totale de la gestation est de 11 mois, incluant 8,5 mois de croissance utérine et 2,5 mois pour l'implantation différée (période durant laquelle l'embryon est en dormance).
 
Mise bas :
Le phoque annelé donne naissance entre la mi-mars et la fin avril sur la terre ferme ou sur les glaces, selon la disponibilité des substrats. Les naissances ont lieu dans une tanière de neige creusée par la mère à proximité du trou de respiration. À la naissance, le jeune arbore un lanugo très fin et jaunâtre. Il pèse 5 kg (11 lb) et mesure environ 65 cm (2,1 pi). La lactation dure de 5 à 7 semaines.
 
Population :
Dans l'hémisphère Nord, le phoque annelé est le plus abondant des pinnipèdes. Sa population est évaluée à 1,5 millions d'individus dans les eaux canadiennes.
 
Longévité :
Elle serait d'environ 35 ans.
 
Comportement :
  • Il nage habituellement seul ou en petits groupes.
  • Sur la terre, il est très méfiant, relevant régulièrement la tête pour surveiller les prédateurs.
  • Les adultes sont relativement sédentaires. PLusieurs demeurent au même endroit toute l'année.
  • En hiver, ce phoque vit généralement sous la glace et entretient une ouverture béante dans la banquise.
 
Identification sur le terrain :
  • Il ressemble au phoque commun ayant une tête ronde et courte; mais son cou est plus large.
  • Les traits de son visage sont fins.
  • Son dos est gris modéré à gris foncé, parsemé régulièrement de taches foncées, encerclées d'anneaux gris pâle.
 
Le phoque annelé n'est pas commun dans l'Atlantique canadien. Il est le plus petit et le plus abondant des phoques qui habitent les eaux de l'Arctique. Il fréquente les glaciers permanents et les glaciers adjacents aux terres du bassin arctique, de la baie et du détroit d'Hudson ainsi que des mers de Béring et Baltique. Les adultes sont sédentaires, principalement dans les régions arctiques, vivant toute l'année au même endroit. Dès le moment où une mince couche de glace se forme en surface de l'eau à l'automne, le phoque annelé perce un trou dans la banquise qu'il maintiendra par la suite ouvert en brisant la glace au fur et à mesure de sa formation avec son museau. Cette ouverture peut atteindre jusqu'à 30 cm de diamètre et avoir une épaisseur de 2 m dans la banquise en hiver. Vivant généralement sous la glace, cette ouverture lui servira de trou de respiration lorsqu'il est dans l'eau ou encore pour fuire un danger lorsqu'il est échoué sur la glace.
 
Ce phoque de petite taille ressemble beaucoup au phoque commun. Il a un aspect dodu. Il a une petite tête ronde et courte, des narines disposées en «V» ainsi qu'un cou épais et court. Les traits de son visage sont fins et ses yeux sont grands et rapprochés. Le jeune vient au monde avec un un pelage de juvénile blanc jaunâtre, appelé lanugo, qu'il conserve durant 2 à 3 semaines. Le pelage adulte apparaît vers l'âge de 12 à 14 mois semaines: le dos est gris modéré à gris foncé, parsemé régulièrement de taches foncées encerclées d'anneaux gris pâle. La face ventrale de l'animal est gris pâle à argentée portant généralement moins d'anneaux. Le mâle sexuellement actif dégage une forte odeur décelable entre les mois de janvier et de juin. Cette odeur est due à la sécrétion d'une huile provenant des glandes situées sur la tête et le corps. La sécrétion constante de cette huile sur la tête vient provoquer un changement de coloration et la fourrure est d'apparence plus foncée que le reste du corps. Lorsqu'il est en période de sécrétion et qu'il dégage cette forte odeur, les Inuits surnomment le phoque annelé mâle le «tiggak».
 
Avant la mise bas, la femelle creuse une tanière de neige à proximité du trou de respiration. Le phoque annelé donne naissance entre la mi-mars et la fin avril sur la terre ferme ou sur les glaces, dans cette grotte de natalité, selon la disponibilité des substrats. Le chiot y demeurera jusqu'à la rupture de la banquise aux environs de juin. En raison de la pression exercée par la prédation par l'ours blanc, le chiot sait plonger dès sa naissance et passe beaucoup de temps dans l'eau. À la naissance, le jeune a un poids d'environ 5 kg (11 lb) et mesure 65 cm (2,1 pi) de long. Le sevrage a lieu environ 5 à 7 semaines après la naissance.
 
Le phoque annelé Phoca hispida hispida ne vit au Canada que dans l'océan Atlantique. Il met bas à la fin de l'hiver à North Cape, à Terre-Neuve, ainsi que le long des côtes du Labrador. Il fréquente toute l'année les environs de l'île de Baffin, la baie James ainsi que le détroit et la baie d'Hudson. Malgré que ce phoque ne soit pas aussi commun dans l'Atlantique canadien que les phoques commun, gris, à capuchon et du Groenland, le phoque annelé se déplace vers le sud avec la formation de la glace durant l'hiver sur la rive nord du golfe du Saint-Laurent et peut être aperçu aussi loin qu'à Harrington Harbour au Québec. Le New Jersey aux États-Unis est l'endroit le plus au sud où on a observé des phoques annelés.
 
Le phoque annelé détient le statut d'espèce «non en péril» depuis avril 1989 en raison de la densité de sa population qui demeure stable malgré les fluctuations de l'intensité de la chasse et de l'accroissement de l'activité industrielle dans l'Arctique. On peut chasser le phoque annelé commercialement au Canada, en fonction de quotas préétablis. Tout comme les autres espèces de mammifères marins, il est protégé par le Règlement sur les mammifères marins et la Loi sur les pêches. On ne peut donc pas le chasser ou le tuer sans permis.
 
 
 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca