Fermer cette fenêtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

Phoque à capuchon (Phoque à crête)
Cystophora cristata
Hooded Seal

  • 1 / 8Cliquer pour agrandir

    Illustration de phoques à capuchon (mâle, femelle et jeune).

    2 / 8Cliquer pour agrandir

    Jeune phoque à capuchon appelé «dos bleu».

    3 / 8Cliquer pour agrandir

    Jeune phoque à capuchon appelé «dos bleu».

    4 / 8Cliquer pour agrandir

    Le mâle peut gonfler son septum nasal et l'expulsé par une narine, ce qui ressemble à un ballon rouge.

    5 / 8Cliquer pour agrandir

    Le mâle mature possède un sac gonflable noir situé sur le museau qui est suspendu devant la bouche lorsqu'il n'est pas sollicité.

    6 / 8Cliquer pour agrandir

    Le mâle mature est beaucoup plus gros que la femelle. Il est robuste et de grande taille.

    7 / 8Cliquer pour agrandir

    La femelle mature ne possède pas de capuchon. Elle est accompagnée ici de son jeune.

    8 / 8Cliquer pour agrandir

    Le jeune mâle possède un plus petit capuchon qui se développe jusqu'à maturité.

Non en péril
 
Statut :
Le phoque à capuchon a obtenu le statut d'espèce « non en péril » par le COSEPAC lors de son évaluation en avril 1986.
 
Longueur :
Le mâle mesure approximativement 2,5 m (8,2 pi) et la femelle 2,2 m (7,2 pi).
 
Poids :
Le mâle pèse environ 300 kg (660 lb) et la femelle 160 kg (350 lb). 
 
Plongée :
Il effectue des plongées variant entre 100 et 600 m, le record enregistré étant  supérieur à 1 000 m.
 
Durée de la plongée :
Le phoque à capuchon plonge en moyenne 30 minutes, mais peut rester submergé plus de 50 minutes.
 
Régime alimentaire :
Il se nourrit surtout en profondeur de plusieurs espèces de poissons et de crustacés.
 
Maturité sexuelle :
Elle est atteinte entre 3 et 6 ans. 
 
Accouplement :
Il a lieu peu après le sevrage des chiots (fin mars).
 
Gestation :
La gestation dure en moyenne 12 mois (1 chiot/année), incluant 9 mois de croissance utérine et 2 à 3 mois pour l'implantation différée (période durant laquelle l'embryon est en dormance).
 
Mise bas :
Le phoque à capuchon naît sur la glace, dans la deuxième moitié du mois de mars. La mise bas a lieu dans le golfe du Saint-Laurent et au nord-est de Terre-Neuve. Le chiot a une masse à la naissance d'environ 20 kg (44 lb) et sa période d'allaitement dure quatre jours au cours desquels il gagnera près de 5 kg (11 lb) par jour.
 
Population :
Selon un dénombrement effectué en 2005, la population totale de l'Atlantique Nord-Est et Nord-Ouest serait estimée à 593 500 individus.
 
Comportement :
  • Il est généralement considéré comme solitaire à l'exception de la période de reproduction et de mue.
  • Selon l'espace disponible, la femelle est grandement dispersée sur les sites de mise bas et défend agressivement son petit.
  • Des groupes comprenant un mâle, une femelle et un petit sont souvent observés sur les sites de mise bas.
 
Identification sur le terrain :
  • Le dos gris argenté est recouvert de taches noires dispersées et irrégulières.
  • Les nageoires antérieures et postérieures sont noires.
  • La tête est noire jusque derrière les yeux.
  • Le mâle mature possède un sac gonflable noir situé sur le museau qui est suspendu devant la bouche lorsqu'il n'est pas sollicité.
  • La femelle mature ne possède pas de capuchon.
  • Le jeune a le dos gris-bleu et le ventre crème.

 

 
Le phoque à capuchon est une espèce moins commune de l'estuaire du Saint-Laurent. Il a de nombreux points en commun avec le phoque du Groenland, entre autres en ce qui a trait à son aire de distribution. Toutefois, comparativement au phoque du Groenland, il préfère les glaces plus éloignées des continents et se nourrit dans des eaux plus profondes.
 
Parmi les phoques qui sont communément observés dans l'estuaire du Saint-Laurent, le phoque à capuchon est le plus gros. Le patron de coloration de ce phoque est constitué de taches noires de formes et de tailles irrégulières sur un fond bleu argenté. Les mâles sont relativement différents des femelles (dimorphique). En effet, ils ont la peau du nez flasque tombant vers l'avant et offrant la possibilité d'être gonflée en présence de femelles. Une autre caractéristique des mâles est de pouvoir gonfler le septum nasal qui prendra l'allure d'un ballon rouge pour impressionner les femelles et les compétiteurs potentiels.
 
Dans le golfe du Saint-Laurent, les naissances ont lieu en mars sur la banquise autour des îles de La Madeleine et le long de la côte nord de l'île du Prince-Édouard. Le chiot «dos bleu» naît, comme pour le phoque commun, avec un pelage d'adulte. Toutefois, contrairement au phoque commun, le chiot ne fait sa première entrée à l'eau qu'après le sevrage. Le phoque à capuchon possède la plus courte période de lactation de tous les mammifères autant marins que terrestres. Cette période de lactation dure en moyenne quatre jours et les chiots passent de 22 kg en moyenne à la naissance à plus de 42 kg durant cette courte période.
 
Le phoque à capuchon est un visiteur hivernal dans le golfe du Saint-Laurent. Seule une très faible proportion d'adultes pénètre l'estuaire du Saint-Laurent. Il est ainsi possible d'observer des individus adultes dans l'estuaire entre les mois de décembre et d'avril. Après la reproduction qui suit le sevrage, les adultes reprendront leur migration vers le nord, principalement autour du Groenland dans l'Arctique, où ils y passeront l'été. Pour ce qui est des chiots, ceux-ci n'entament pas obligatoirement la même migration que les adultes et erreront dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent tout au long de la saison estivale. En effet, il n'est pas surprenant d'observer des dos bleus échoués sur la plage en été et certains ont même atteint la région de Montréal.
 
Depuis 1986, le phoque à capuchon est classé au COSEPAC comme une espèce «Non en péril», mais n'a jamais été réévaluée depuis. Malgré tout, la chasse aux phoques à capuchon est interdite dans le golfe et l'estuaire du Saint-Laurent en raison de la faible proportion qui y pénètre. Il est toutefois chassé au niveau du Front de Terre-Neuve-et-Labrador. La chasse des jeunes phoques à capuchon (dos bleus) est interdite depuis 1987. Tout comme les autres espèces de mammifères marins, il est protégé par le Règlement sur les mammifères marins et la Loi sur les pêches. On ne peut donc pas les chasser ou les tuer sans permis.
 
 
 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca