Fermer cette fenêtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

Grand requin blanc
Carcharodon carcharias
Great white shark

  • 1 / 4Cliquer pour agrandir

    Contrairement à ce que laisse sous-entendre son nom, seul le ventre du grand requin blanc est de couleur blanche. Le reste de son corps varie du gris au noir, en passant par le bleu.

    2 / 4Cliquer pour agrandir

    La taille du requin blanc peut atteindre 6,6 mètres de long.

    3 / 4Cliquer pour agrandir

    Le requin blanc se nourrit d'une très grande variété de poissons et de mammifères marins.

    4 / 4Cliquer pour agrandir

    Les lobes supérieur et inférieur de la nageoire caudale du grand requin blanc sont à peu près de la même grandeur.

En voie de disparition
 
Statut :
La population de l'Atlantique est en voie de disparition.
 
Longueur :
Cette espèce de requin peut atteindre la taille de 6,6 mètres de longueur (21 pieds). La taille moyenne est d'environ 3,7 à 4,6 mètres de longueur.
 
Poids :
Peut atteindre 2 tonnes.
 
Régime alimentaire :
Le requin blanc est un prédateur redoutable et solitaire qui consomme une très grande variété de poissons et de mammifères marins. La plupart du temps, le requin blanc consommera des poissons tels que le saumon, le merlu, le flétan, le maquereau et le thon. Au niveau des mammifères marins, ceux qu'il mange préférablement sont le marsouin commun et le phoque commun. Cette espèce mange aussi d'autres requins, des tortues marines ainsi que des oiseaux marins.
 
Relation avec l'homme :
Il s'agit d'un requin reconnu mondialement à cause de certaines attaques survenues à divers endroits du globe. Concernant la pêche, peu de parties de ce requin sont recherchées; seules la chair et les nageoires sont comestibles. Le foie est très riche en huile et sa peau peut à l'occasion servir à la fabrication du cuir.
 
Le grand requin blanc est un requin robuste et fusiforme. Contrairement à ce que son nom laisse sous-entendre, le grand requin blanc n'est pas entièrement blanc. Seule la partie ventrale est de couleur blanche, alors que tout le reste de son corps varie du gris au noir, en passant par le bleu. Son pédoncule caudal est doté d'une forte carène et elle est de forme homocerque, ce qui signifie que les lobes supérieurs et inférieurs de sa nageoire caudale sont à peu près de la même grandeur. Les dents de ce requin le rendent particulier. Elles sont triangulaires et ressemblent étrangement à des dents de scie pratiquement symétriques. Le requin blanc se retrouve le long des marges continentales de toutes les mers tempérées et dans une partie des mers tropicales. Il s'aventure périodiquement dans les baies et les ports. Il se retrouve depuis la surface jusqu'à environ 1280 mètres (4240 pieds) de profondeur. Il est pêché à l'occasion dans l'estuaire et dans le golfe du Saint-Laurent.
 
Pour de plus amples informations sur les requins du Saint-Laurent, consultez le Groupe d'étude sur les élasmobranches et le requin du Groenland (GEERG) au site internet suivant : www.geerg.ca ou encore celui du Laboratoire de recherche sur les requins du Canada.
 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca