Fermer cette fenêtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

Laimargue du Groenland
Somniosus microcephalus
Greenland shark

  • 1 / 1Cliquer pour agrandir

    La laimargue du Groenland est un gros requin au cou cylindrique.

Non en péril
 
Statut :
Aucun statut.
 
Longueur :
Le plus gros spécimen retrouvé mesurait 7 mètres, mais la longueur moyenne d'un adulte se situe entre 4 et 5 mètres.
 
Poids :
Le poids moyen d'un adulte est de 680 kilogrammes. Le poids maximum dépasse 1000 kilogrammes.
 
Régime alimentaire :
La laimargue du Groenland se nourrit de capelans, d'ombles, de flétans, de harengs, de grosses poules de mer, de saumons et d'autres poissons. Elle mange aussi des céphalopodes tels que les pieuvres et les calmars ainsi que des mammifères marins, comme les phoques, les otaries, les cétacés et d'autres laimargues. Ce requin se nourrit aussi d'invertébrés tels que le soleil de mer et le buccin retrouvés en abondance dans le Saint-Laurent. Les individus vivant dans le Saint-Laurent se nourrissent principalement du flétan du Groenland.
 
Relation avec l'homme :
Elle a longtemps été la proie des pêcheurs norvégiens, islandais et groenlandais, mais sa chair est toxique pour l'homme et certains animaux lorsqu'elle est trop fraîche. La solution est donc de la faire bouillir à plusieurs reprises ou encore de la faire sécher avant la consommation.
 
La laimargue du Groenland est un gros requin au cou cylindrique qui possède deux petites nageoires dorsales de même taille et une nageoire caudale asymétrique. Sa coloration peut grandement varier. Elle peut donc être brunâtre, noire, grise pourprée ou ardoisée et avoir une teinte pourpre sur les flancs. Les yeux de ce requin sont très petits comparativement à la taille de la tête et un spiracle est présent au-dessus et en arrière de l'oeil. Un spiracle est un orifice que l'on retrouve chez les raies et certains poissons situé derrière les yeux et qui laisse entrer l'eau dans les branchies. Une caractéristique particulière de ce requin est sa croissance. Il croît très lentement, soit d'environ 1 centimètre par année. Ces données ont pu être déterminées grâce à des études de marquage.
 
Cette espèce vit dans les eaux arctiques et subarctiques où la température se situe généralement entre 2 et 7 degrés Celsius. C'est un requin benthique, c'est-à-dire qu'il vit au fond de l'eau, mais qui a la possibilité de remonter à la surface lors des grands froids hivernaux. Pendant l'été, la laimargue du Groenland vit ordinairement entre 180 et 730 mètres (600 et 2400 pieds) de profondeur. C'est donc une espèce de requin qui apprécie surtout les eaux froides. On peut la rencontrer dans les latitudes polaires de l'océan Arctique, dans le nord de l'océan Atlantique et dans le Saint-Laurent. En de très rares occasions, les requins du Groenland seront observés plus au sud, soit jusqu'en Caroline du Sud. Fait intéressant: une première mondiale s'est réalisée durant l'été 2003 dans l'estuaire du Saint-Laurent, où une équipe de chercheurs ont pu filmer ces splendides requins dans leur milieu naturel. À ce moment, les requins se trouvaient tout près de Baie-Comeau, sur la Côte-Nord.
 
Pour de plus amples informations sur les requins du Saint-Laurent, consultez le Groupe d'étude sur les élasmobranches et le requin du Groenland (GEERG) au site internet suivant : www.geerg.ca ou celui du Laboratoire de recherche sur les requins du Canada.
 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca