Fermer cette fenêtre...

Identifiant :

Mot de passe :

Soumettre

Réseau d'observation de mammifères marins
 
 
 

La mort de 17 jeunes bélugas demeure un mystère

Les 17 carcasses de jeunes bélugas retrouvées en 2012 sur les rives du Saint-Laurent ont soulevé beaucoup d'inquiétude de la part de la communauté scientifique. D'une part en raison du nombre élevé de carcasses recensées comparativement aux statistiques des années précédentes, mais aussi car la population de bélugas de l'estuaire du Saint-Laurent est considérée comme étant en péril. Le nombre d'individus composant cette petite population stagne autour de 1 100 depuis plusieurs décennies, probablement en raison de la contamination des bélugas adultes par des composés chimiques toxiques tels que les BPC qui nuisent notamment à leur système immunitaire. Une nouvelle évaluation du troupeau est attendue en octobre 2013; la dernière datant de 2009.
 
D'après les résultats des nécropsies effectuées par le chercheur de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal à Sainte-Hyacinthe, monsieur Stéphane Lair, les jeunes bélugas seraient potentiellement morts de faim ou de déshydradation, probablement en raison de leur incapacité à suivre leur mère ou encore en raison du fait que celle-ci ne leur aurait pas prodiguer les soins nécessaires. Il s'agit d'une hypothèse puisque le mystère demeure entier sur les causes exactes de ces mortalités. Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas une maladie infectieuse ou encore un virus qui est en cause. Encore en 2013, cinq autres carcasses de nouveau-nés bélugas et deux de juvéniles ont été recensées.
 
Des scientifiques de l'Institut Maurice-Lamontagne débutent une étude d'une durée de 3 ans afin d'évaluer la capacité de reproduction des bélugas du Saint-Laurent. Ce sont près d'une centaine d'individus qui feront l'objet d'une analyse sur la gestation des femelles, qui dure près de 15 mois. Les femelles bélugas donnent naissance à un petit environ tous les 3 ans. Une modélisation du troupeau pour dresser la tendance actuelle de la popluation sera également incluse dans cette étude d'importance pour mieux comprendre la situation des bélugas du Saint-Laurent.
 
Une importante rencontre sur les mammifères marins aura lieu en octobre prochain à Terre-Neuve. Des spécialistes des bélugas s'y réuniront afin d'échanger sur l'avenir de cette espèce fragile, interdite de chasse depuis plus de 30 ans.
 
Source : Le Soleil
 
Pour plus d'information sur le suivi des mortalités de bélugas, consultez le site Internet de Baleines en direct en cliquant ici.
 
 
 
 
 

 

 
 
Retour au haut du document...
 

© Réseau d'observation de mammifères marins, 2017 Section administrative Mise à jour : 30 juin 2015

43, rue Alexandre, suite 100, Rivière-du-Loup, Québec, G5R 2W2
Tél: (418) 867-8882  Téléc: (418) 867-8732  Courriel: info@romm.ca